• L'Affaire Dreyfus et les scientifiques rennais

    Le lundi 16 mars, à 20h30 :

    Dans le cadre du Festival des cinémas associatifs d'Ille et Vilaine, le film de notre amie Florence Riou sera projeté et suivi d'un débat au cinéma Le Sévigné à Cesson Sévigné.

    L'Affaire Dreyfus et les scientifiques rennais

     

    Rennes, août 1899 : le procès en révision, second acte de l'Affaire Dreyfus, va avoir lieu dans la salle des fêtes de l'actuel Lycée Zola. Un procès qui va être suivi par les journalistes du monde entier. Si la ville est calme, c'est grâce à l'action de sept universitaires rennais dreyfusards, « 7 contre 70 000 »...

    André Hélard et Yves Rannou, historiens, nous font revivre par une lecture de lettres les tensions qui ont précédé le procès. De la lettre ouverte du mathématicien Jules Andrade, le « J'accuse » rennais, aux conférences mises en place pour rallier le monde ouvrier à la cause Dreyfusarde : c'est la force de l'esprit scientifique et une volonté de justice qui anime leurs actions. Pierre Weiss (physicien), Jacques Cavalier (chimiste), sont, avec Victor Basch (professeur de langue), Henri Sée (historien), Georges Dottin (philologue) et Jules Aubry(droit), ces hommes admirables qui mèneront à la création de la section rennaise de Ligue des droits de l'Homme. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :