• que le Festival des sciences commence !


    votre commentaire
  • Une belle récompense et une belle reconnaissance du travail de notre association !!


    votre commentaire
  • Dans ce cahier, Jean Pierre Escofier nous conduit au tout début de l'informatique, à sa préhistoire en quelque sorte. Il retrace la vie et les travaux de Lady Ada Lovelace, une jeune femme au destin tragique.

    La lecture de ce cahier nous fait découvrir l'importance des travaux de cette pionnière de l'informatique près de deux siècles avant l'usage de cette technique que nous utilisons quotidiennement et massivement.

    n°12 Lady Ada Lovelace


    votre commentaire
  • A l’approche de l’élection présidentielle, Histoires Ordinaires a préparé, en billets et dessins, un ouvrage sur un bien commun menacé : la démocratie.  

    Les plumes aiguisées du journaliste Michel Rouger et du dessinateur Nono chroniquent dans cet ouvrage la vie sociale et politique et livrent les morceaux choisis de leurs billets et dessins. 

    Histoires Ordinaires n’est riche que des contributions et soutien bénévole de ses auteurs, animateurs et lecteurs. Un financement participatif est ouvert sur la plateforme bretonne Kengo à l’adresse :

     https://www.kengo.bzh/projet/3316/livre-la-democratie-en-reanimation 


    votre commentaire
  • L'été est là, le déconfinement aussi alors le Késaco prend congé !

    Mais c'est une bonne raison pour préparer la saison 2 à partir de septembre.

    Où que vous soyez,  vous apercevez instruments, plantes, bestioles qui intriguent soumettez nous le sujet nous le mettrons en Késaco.

    Bel été à tous !

    Rendez vous en septembre !!

     


    1 commentaire
  • Il s'agissait d'un égagropile dont Pierre Thivend nous explique ci dessous l'origine, l'utilité.

    Didier Certain s'était approché de la réponse en parlant des boules de déjection de certains oiseaux; mais ici comme dit plus loin c'est un produit typiquement "mammifères" et plus précisément ruminants. 

     

    Quelques informations sur l’Egagropile.

     

    L’ égagropile ou trichobézoard est une  pelote de poil qui se forme dans l’estomac des animaux ruminants (bovins, ovins caprins). Comme ils se lèchent fort souvent, surtout lorsqu’ils sont au repos, ils s’enlèvent le poil et l’avalent en grande quantité. Cette substance ne peut se digérer ; elle reste dans la panse qui est le premier des quatre estomacs des ruminants, s’y pelotonne, et se revêt avec le temps d’une croûte brune assez solide, qui n’est cependant qu’un mélange épaissi, mais qui, par le frottement, devient dur et luisant.

    L’égagropile est encore appelé « trichobézoard » pour les ruminants.  La présence d’égagropiles dans le rumen (qui peut atteindre plus de 25 cm chez le bovin adulte), n’affecte en rien, ni la digestion des aliments, ni la santé de l’animal.

    L’égagropile présenté ici a été extraite de la panse d’un veau  normand (d’où sa couleur), au moment de l’abattage de l’animal à l’âge de 3 mois, qui pesait environ 170 kg. Son diamètre est d’environ 15 centimètres.

    L’égagropile n’est pas l’apanage des animaux ruminants. On la trouve sous le terme générique de « Bézoard » dans l’estomac  d’autres espèces, notamment  le chat.

     

     Pierre THIVEND


    votre commentaire
  •  

     

    Un indice quand même : ce n'est pas une vue de dessus de Boris Johnson

    Alors qu'est ce ?

     

    Késaco n° 14 du 16 juin

     

    merci de répondre par mail à rennesensciences@orange.fr


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires